David Shapiro

La Lettre de D. Shapiro
personne bègue devenue thérapeute, aux Etats Unis

 » Merci de m’avoir écouté plutôt que de m’avoir parlé.

Merci de m’avoir demandé de partager mes pensées et mes désirs, plutôt que de m’avoir demandé de lire à haute voix, ou d’entrer dans une méthode qui ne me convenait pas.

Merci d’avoir montré tant d’intérêt pour ce que je ressentais.

Merci de m’avoir rappelé ce dont j’étais capable et non mes limites, dont j’étais conscient.

Merci de m’avoir appris à parler avec douceur en me montrant comment faire et non les défauts de ma parole.

Merci de m’avoir parlé avec des mots que je comprenais plutôt que de vouloir avoir l’air professionnel.

Merci pour votre patience, votre compréhension et votre soutien, plutôt que de vous montrer frustré par mon échec alors que je faisais de mon mieux.

Merci de m’avoir toujours encouragé, en sachant que même au pire moment, j’avais toujours fait de mon mieux.

Merci d’avoir aidé mes professeurs à comprendre le bégaiement et à savoir comment se comporter en conséquence.

Merci d’avoir rappelé à mes parents tout ce qu’ils avaient bien fait.

Merci d’avoir pris soin de moi « 

DAVID SHAPIRO
au thérapeute qui l’a aidé.